Accueil du site|Forum de discussion|Actualité du réseau|Mises à jour du site|Photothèque| Vidéothèque|Histoire des TC de Lille-Métropole

Présentation du réseau ILEVIA|Etats de parc réseau ILEVIA par TC-Infos|Plan de voies tram + VAL (Carto.Métro)|Liens|A propos du site

TCC : présentation des motrices Duwag 300 simples




Billet publié le lundi 10 mars 2014 par Webmaster et lu par 1772 internautes

# Fiche technique :

  • Longueur : 14,29 m
  • Largeur : 2,3 m)
  • Hauteur : 3,415 m
  • Masse à vide : 17 t
  • Capacité : 111
  • Vitesse maxi : 60km/h
  • Captage : pantographe Siemens puis unijambiste Faiveley
  • Ecartement : voie métrique
  • Constructeur : Düwag

    # Epoque :
    Service : 1981 à 1985, renforts : 1985 à 1991

    # Compagnie :
    Transports en Commun de la Communauté (TCC)

    # Lignes fréquentées :
    R : Lille - Marcq - Roubaix
    T : Lille - Marcq - Tourcoing
    M : Lille - Croisé-Laroche (renfort)

    # Numérotations  :
    352, 353, 362, 363, 365, 367

    # Historique :
    Au début des années 80, pour renouveler le parc fait des 28 motrices 500 de 1949 rénovées en 1972 et faire face à l’augmentation du trafic induite par la future ouverture de la ligne 1 du VAL, la communauté urbaine de Lille décida d’acheter 6 motrices simples DUWAG (352, 353, 362, 363, 365 et 367) d’occasion au réseau de Herten. Datant des années 54/55, elles subirent une légère rénovation. Pose des systèmes de sécurité français et révisions du freinage. Elles passèrent aussi à la peinture pour harmoniser leur livrée d’origine avec celle des 500. Ayant conservé le pantographe, elles n’étaient pas autorisées sur la ligne de Tourcoing de fait de la fragilité de la caténaire au terminus en boucle de Tourcoing jusqu’en 1983, date du réaménagement du terminus en tiroir, place du Docteur Roux.

    Elles roulèrent ainsi de concert avec les 500 durant 1 an avant que les 300 articulées n’arrivent sur le réseau en même temps que le métro. A partir de 1983, elles cédèrent la place aux articulées plus capacitaires. Après 1985, elles se faisaient de plus en plus rares au profit des articulés à meilleure capacité. Elles n’assuraient plus que les services partiels Lille - Croisé-Laroche (M) qui sortaient à en renfort, à l’heure de pointe ou faisiant office de véhicule de réserve en cas de panne d’un motrice articulée.

    Elles firent leurs dernières sorties pour des essais de gabarit au moment de la remise en service des lignes après les travaux estivaux du Breda. Entre 1991 et 1994, elles furent cannibalisées pour réparer les motrices articulées. Au changement d’exploitation, elles furent toutes ferraillées sauf la 362 qui est dans la collection de l’Amitram.

CLIQUEZ SUR LA PHOTO POUR ACCEDER A LA PHOTOTHEQUE ASSOCIEE



Dans la même rubrique


Quand un TADAO se perd chez Transpole

Rencontre entre une Duwag et un PR100.2

Historique des PR180.2 (8)501 à (8)520 de 1991

Historique de la desserte Lille - Marcq par le Mongy

Rénovation d’un SETRA S300NC par Autobus Passion

1989 - 2019 : la ligne 1 Bis du métro fête ses 30 ans

Historique de la desserte Tourcoing - Bondues

Une petite tranche d’histoire du suburbain Transpole

Historique des réformes des bus GNV ILEVIA

Breda dans la neige


Trans'Lille, les TC de Lille-Métropole © 2000 - 2019 | SPIP | |