Rames Breda

Répondre
Vlys
Tram hippomobile TDN
Messages : 140
Enregistré le : mar. 16 août 2022 17:40
Contact :

Rames Breda

Message par Vlys »

Vlys a écrit :
jeu. 9 févr. 2023 22:52
Transports en commun: les dossiers en souffrance de la Métropole de Lille
Par EM.C. - Publié: 1 février 2023 à 15h01

[...] [les rames] du tramway ne devraient plus rouler à échéance 2024. [...]

D’abord rembobiner. Jusqu’au conseil d’octobre 2020. La Métropole européenne de Lille (MEL) s’engage ce jour-là à renouveler son tramway d’ici 2024. Rattrapées par leur espérance de vie, les rames ne pourront plus rouler à cette échéance. L’investissement est conséquent : 150 M€ au total, dont 100 M€ pour les seules rames. Le reste ? Il faut prendre en compte le dépôt des Rouges Barres et le terminus de Lille-Flandres à moderniser, ainsi que le passage des carrefours à optimiser et l’aménagement des stations le long du trajet.

On est en février 2023 et aucune délibération n’a pour le moment été prise pour commander de nouvelles rames. Selon des sources proches du dossier, le temps de passer un marché comme celui-là et d’usiner le matériel roulant conduit au minimum à 2025.

Fera-t-on rouler du matériel à risque ?

Est-ce que c’est grave docteur ? Que va-t-il se passer entre 2024 et 2025, sachant que la délibération pour le projet global de renouvellement de l’exploitation du tramway indique qu’« il n’est pas possible d’exploiter les rames au-delà de 2024 avec toutes les garanties techniques et sécuritaires » ? Fait-on rouler du matériel à risque ? Sort-on, parmi les 24 rames de tram, celles qui ont le plus souffert, au risque cette fois de pénaliser la fréquence de passage ?

Les moins optimistes rappellent que, depuis octobre 2020, il y a la guerre en Ukraine, et qu’avec elle, le prix de nombreuses matières premières entrant dans la construction d’un tramway a flambé. De leur côté, les mauvaises langues s’amusent de la fusion Alstom-Bombardier : la MEL pourrait donc acheter des rames Alstom qui, pour mémoire, est incapable de livrer un métro commandé en 2012.

Un marché de renouvellement lancé

Malgré tous ces faisceaux alarmants, le président de la MEL se veut rassurant. « Le marché de renouvellement des 24 rames de tramway est en cours de consultation avec une attribution prévue au deuxième semestre 2023, assure Damien Castelain. Ce renouvellement s’accompagne de travaux d’adaptation et de mise en conformité des infrastructures dont les marchés ont été notifiés et dont les travaux débuteront à l’été 2023. L’arrivée progressive des nouvelles rames en remplacement des anciennes entraînera une transition et une mixité du matériel roulant pendant plusieurs mois. Au regard des kilomètres parcourus par l’ancien matériel, cette transition se fera en toute sécurité pour les voyageurs jusqu’au plein remplacement du parc, avec l’aval des services compétents de l’État. »

Source : https://www.lavoixdunord.fr/1286161/art ... e-de-lille
Répondre