TRT : présentation des motrices types A et B




Billet publié le lundi 10 mars 2014 par Webmaster et lu par 399 internautes

# Epoque :
De 1894 à 1922, année de la fusion des T.R.T. avec l’E.L.R.T.

# Compagnie :
Compagnie des Tramways de Roubaix - Tourcoing.

# Lignes fréquentées :
Toutes les lignes du réseau de Roubaix - Tourcoing.

# Fiche technique :
- Longueur : 6,32 m.
- Largeur : 1,80 m.
- Masse à vide : 5,5 t.
- Capacité : de 28 à 36 places.
- Puissance : 20 CV.
- Captage : perche.
- Ecartement : voie métrique.
- Constructeur : Ateliers de Nivelles.

# Historique :
Quand en 1894, la vente du réseau des tramways hippomobiles de Roubaix - Tourcoing intervient, la nouvelle compagnie désire repartir de zéro. Il est décidé la passage d’une voie normale (1.44 m) à la voie métrique avec électrification totale des lignes. Pour exploiter ces lignes, les T.R.T. passent commande de 50 motrices. La livraison est divisée en 4 séries :
- 12 motrices de 28 places : A51 à A62 (livrée en novembre 1894).
- 18 motrices de 28 places : A1 à A18 (livrée en juillet 1895).
- 12 motrices de 36 places : A101 à A112 (livrée en avril 1896).
- 10 motrices de 36 places : A201 à A210 (livrée en septembre 1896).

En aout 1897, le parc des tramways sera complété par une série de 7 motrices analogues aux précédentes et numérotées A151 à A157. Entre 1908 et 1912, les 59 tramways livrés entre 1894 et 1896 seront modernisés par la modification des extrémités. Toutes ces motrices sont équipées d’un vestibulage qui consiste au montage d’un paravent avec 2 glaces. 10 motrices de grande capacité seront livrées en 1910 pour équiper les lignes Roubaix - Wattrelos (B) et Roubaix - Toufflers (C). Construites par les Ateliers de la Buire, elles offrent la particularité de ne pas avoir de places assises en seconde classe (!). Elles rouleront la plupart du temps avec une remorque assortie, ce qui leur confère une plus grande capacité. Elles seront numérotées 500 à 509.

A la livraison des motrices de la série 600 en 1927/29, elles seront mises en service sur les lignes reliant la Pl. du Travail de Roubaix au Crétinier par la gare de Roubaix (GK) et sur la liaison Bd de Fourmies - Mouvaux (DI). Elle seront transformées en remorques après la seconde guerre mondiale puis ferraillées vers 1950. Aux heures de pointe, toutes ces motrices pouvaient entre affublées de remorques. 2 séries seront acquises entre 1894 et 1900 et numérotées B1xx puis 1.1xx après la fusion avec l’E.L.R.T. En 1907, la Compagnie posséde 24 remorques répartie en 2 séries (B15x) : 12 à caisse ouverte de 20 places (baladeuse pour le service d’été) et 12 autres à caisse transformable offrant 24 places. Les motrices "Buire" avaient aussi 5 remorques renumérotées 1.05x après la fusion des T.R.T. - E.L.R.T.

Par ailleurs, 5 anciennes remorques à voie normale venant de l’exploitation à chevaux seront mises à la voie métrique. Elles seront utilisées jusqu’en 1910, date à laquelle elles seront feraillées. Après la fusion T.R.T./E.LR.T. en 1922, les motrices dont l’état est satisfaisant continueront d’assurer l’exploitation des lignes de Roubaix-Tourcoing. Les autres seront soit ferraillés, soit transformées en engins de service et garés dans les dépôts de l’E.L.R.T. Toutes ces motrices ex-T.R.T. seront renumérotées dans la série A2xx.



Dans la même rubrique


- La reconstruction du Mongy
- LIGNE INFO - Mai 1993 : le nouveau tramway BREDA
- Les tramways à voie métrique TRT / ELRT / TCC
- ELRT : présentation des motrices type 200
- ELRT : présentation des motrices type 400
- ELRT : présentation des motrices type 500
- TCC : présentation des motrices Duwag 300 simples
- TCC : présentation des motrices Duwag 300 articulées
- TRT : présentation des motrices types A et B
- ELRT : présentation des motrices type 10 & 100

Trans'Lille, les TC de Lille-Métropole © 2003 - 2016 | SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0