La compagnie des Tramways de Roubaix - Tourcoing (T.R.T.)




Billet publié le lundi 10 mars 2014 par Webmaster et lu par 491 internautes

La Compagnie des Tramways de Roubaix - Tourcoing a été officiellement fondée par la fusion des concessions des réseaux de Tourcoing et de Roubaix. Les villes soeurs n’ayant pas juger utile de faire des projets conjoints dès les premières études, c’est Edmond Julien, entrepreneur belge qui obtient les concessions des 2 réseaux et fonde la TRT en 1875. La vie des TRT sera jalonnée par les faillites. En janvier 1882, la compagnie est en faillite. Certains tronçons de ligne sont inexploitées voire carrément abandonnées. Un homme, M. Ruffelet, est nommé pour la gestion du réseau. Entre 1882 et 1888, les bénéfices augmentent et permettent de renflouer les caisses de la société. Cela se fera sur le dos de l’entretien des installations : pavage défoncé, voies déformées.

Durant la période Ruffelet, le réseau suscite les convoitises. M. Francq, connu pour ses automotrices à vapeur de Lille, souhaite la cession de la TRT pour entamer la passage à l’ère électrique. En février 1891, la TRT est cédée à la Compagnie Française des Voies Ferrées Economiques (CFVE). Les municipalités de Roubaix et de Tourcoing s’émeuvent mais sont vite rassurées par M. Francq. La TRT est renommée Compagnie Nouvelle des Tramways de Roubaix - Tourcoing ; le terme "Nouvelle" restant dans les cartons... A partir de 1891, toutes les voies sont ramenés d’un écartement de 1.44 m à 1 m avec une électrification complète du réseau. La première ligne (B) est mise ne service à l’automne 1894.En 1896, la TRT voit sa concession reculé de 1905 à 1920 puis jusqu’en 1955 ! A partir de 1908, la TRT côtoient les tramways de l’ELRT sur le secteur de Roubaix. Et dans cette nouvelle concurrence, on retrouve un homme : M. Francq...

Au lendemain de la guerre 14-18, la TRT va mal. La concurrence et les dommages de guerre ont mis à mal la santé financière de la compagnie. Elle vivotera tant bien que mal en fusionnant des lignes ou en rognant sur l’entretien. Mais en 1922, le couperet tombe et la TRT est rachetée par l’ELRT. Les réseaux à voie métrique sont désormais regroupés ; c’en est fini des TRT...



Dans la même rubrique


- La compagnie des Tramways de Roubaix - Tourcoing (T.R.T.)
- La compagnie Electrique Lille - Roubaix - Tourcoing (E.L.R.T.)
- Présentation géographique de l’agglomération Lille - Roubaix - Tourcoing

Trans'Lille, les TC de Lille-Métropole © 2003 - 2016 | SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0