L'évolution du réseau de Roubaix et Tourcoing

FVCAD
Messages : 41
Enregistré le : 11 juin 2013 13:57

L'évolution du réseau de Roubaix et Tourcoing

Message non lu par FVCAD » 06 août 2013 19:59

Le 26 août 2013, la ligne d'autobus la plus ancienne du réseau aura vécu. En effet, la ligne 20 a circulé sans discontinuer sous ce numéro depuis le 15 juillet 1956, même si elle a subi des transformations depuis qu'elle a remplacé le tramway C-barré; elle a toujours desservi la rue de Lannoy à Roubaix, entre les arrêts Dunant et Pont-Rouge. Sa disparition indique la profondeur du chamboulement que les Roubaisiens et les Tourquennois vont connaître à la rentrée: aucun tronçon de ligne n'est laissé intact, avec le même numéro.

C'est donc le moment de faire une rétrospective des lignes du réseau de Roubaix-Tourcoing, tel qu'il nous a été légué par l'ELRT puis la SNELRT. Si l'historique des lignes de tramways est bien connu, détaillé par Claude GAY dans son excellent ouvrage Au Fil Des Trams, rien d'aussi précis n'existe pour les lignes d'autobus qui leur ont succédé à partir de 1952. Entre cette date et 1977, seule une information très fragmentaire était disponible.

Je me suis donc rendu au service des archives de la Communauté urbaine, où une charmante et efficace documentaliste, Mme Gaëlle CARDON, m'a donné accès à de nombreux documents conservés, dans lesquels j'ai pu glaner de nombreuses pièces du puzzle. Qu'elle en soit ici chaleureusement remerciée.

Le réseau de Roubaix-Tourcoing a connu deux refontes majeures, si on ne compte pas celle qui se produit en ce moment.
Entre 1952 et 1956, les lignes de tramways (désignées par des lettres) ont laissé la place aux lignes d'autobus (numérotées de 9 à 21)
Entre 1972 et 1977, afin de permettre une fusion avec le réseau de Lille et une numérotation sectorielle, les lignes d'autobus ont été renumérotées dans la vingtaine à l'occasion de remaniements. la ligne 20 est la seule à avoir traversé intacte cette restructuration.
Par la suite, notamment en 1984, et lorsque le métro a atteint Roubaix et Tourcoing en 2000, toutes les lignes ont subi des modifications, sans qu'il s'agisse d'une transformation radicale comme aujourd'hui. Cependant, ces transformations ont fait glisser progressivement le trajet de plusieurs lignes, à tel point qu'elles finissent maintenant avec des itinéraires qui n'ont plus un seul tronçon commun avec l'itinéraire de leur mise en service: c'est le cas des 21, 24 et 27.

FVCAD
Messages : 41
Enregistré le : 11 juin 2013 13:57

Re: L'évolution du réseau de Roubaix et Tourcoing

Message non lu par FVCAD » 06 août 2013 20:06

A la libération, l'ELRT exploite les lignes de tramway suivantes:

A: Tourcoing Grand-Place – Fosse-aux-Chênes – Roubaix Grand-Place
B: Roubaix Gare – Roubaix Grand-Place – Wattrelos – La Houzarde
C: Roubaix Gare – Roubaix Grand-Place – Lys Justice – Lannoy – Toufflers
D: Mouvaux Trois-Suisses – Roubaix Grand-Place – Place du Travail – Bd de Fourmies
C-barré: Tourcoing Grand-Place – Roubaix Gare – Roubaix Grand-Place – Lys Justice
(cette ligne C/ succède à la ligne E. En 1934, la ligne E: Tourcoing Grand-Place – Roubaix Gare – Roubaix Grand-Place, a été remplacée par des prolongements des lignes B et C depuis la gare de Roubaix vers Tourcoing, ces prolongements faisant à leur autre extrémité un terminus partiel à Wattrelos Grand-Place (B/) et Lys Justice (C/). Il semblerait que la ligne B/ n'ait fonctionné que très peu de temps, voire même n'ait jamais été mise en service)
G: PN Cartigny – Fosse-aux-Chênes – Roubaix Gare – Epeule – Place du Travail
H: Roubaix Gare – Roubaix Grand-Place – Leers
L: Gare des Francs – Tourcoing Grand-Place – Carliers – Blanc Seau
M: Tourcoing Grand-Place – Rue de Gand – Cimetière – Croix Rouge – Rue de Guisnes – Tourcoing Grand-Place (service circulaire)
M-barré: Tourcoing Gare – Tourcoing Grand-Place – Rue de Gand – Risquons-Tout
R: Halluin – Roncq – Tourcoing Grand-Place
S: Roubaix Liberté – Place du Travail – Hem Eglise

1: Lille Théâtre – Croisé-Laroche – Roubaix Liberté
1-bis: Lille Théâtre – Croisé-Laroche – Tourcoing Grand-Place
2: Lille Théâtre – Flers – Hem Bifur
5: Lille Théâtre – Marquette
7: Théâtre – Croisé-Laroche – Marcq-en-Barœul Grand-Place

ainsi que quelques lignes d'autobus, probablement non numérotées à cette époque:
- Tourcoing rue de Roncq – Tourcoing Grand-Place – Wattrelos – Leers – Lannoy
(remplace les tramways P et T depuis 1936; exploitée par un transporteur privé)
- Roubaix Grand-Place – Roubaix Gare – Mackellerie – Capreau – Wasquehal Hôtel-de-Ville
(probablement une subsistance du Roubaix – Annappes d'avant la guerre; également exploitée par un transporteur privé)
- Tourcoing Place Foch – Tourcoing Grand-Place – Rue du Moulin-Fagot – La Marlière
- Lille – Halluin (future 55, puis 35)
- Tourcoing – Linselles – Comines (future 57, puis 37)
(les lignes Lille-Linselles-Wervicq, future 56 puis 36, et Tourcoing – Neuville - Halluin, future 38, bien qu'exploitées par l'ELRT avant la guerre, ont été reprises par d'autres transporteurs après)

FVCAD
Messages : 41
Enregistré le : 11 juin 2013 13:57

Re: L'évolution du réseau de Roubaix et Tourcoing

Message non lu par FVCAD » 06 août 2013 20:11

Dès 1951, deux lignes de tramway sont transformées en autobus, mais c'est en 1952 qu'est décidée la transformation intégrale du réseau de tramways en réseau d'autobus (à l'exception du "grand Mongy"); transformation qui sera achevée en 1956.

Le 2 avril 1951, les tramways M, M/ et S sont "mis sur pneus".
- Le tram S est remplacé par le bus 16. L'itinéraire est légèrement changé: au lieu de la rue H. Regnault et du Boulevard Clémenceau, l'autobus emprunte la rue Edouard Vaillant, l'avenue des Villas (G. Delory), la rue A. Ribot et la rue de la Lionderie. Certains services sont prolongés au-delà de Hem Eglise vers Forest-sur-Marque.
Pour remplacer les trams M et M/, la ligne d'autobus la Marlière – Place Foch fait place à deux lignes:
- 10 La Marlière – Croix Rouge – Rue des Piats – Tourcoing Gare – Tourcoing Grand-Place – Rue de Gand – Cimetière
- 11: Place Foch – Tourcoing Grand-Place – Rue Condorcet – Rue du Chêne-Houpline – Cimetière – Risquons-Tout
- La ligne Roubaix – Mackellerie – Wasquehal reçoit le numéro 9.
- Le tronçon de ligne Tourcoing Grand-Place – Tourcoing rue de Roncq est détaché de l'ancienne ligne P pour être exploité sous l'indice 10bis.

Les numéros et trajets des lignes 10, 10bis, 11 et 16 sont attestés dans l'inventaire des lignes en mars 1953 de l'arrêté ministériel de modernisation du réseau promulgué le 12 mars 1954. Par contre, il n'est fait aucune mention des lignes Roubaix – Mackellerie – Wasquehal et Tourcoing – Leers – Lannoy (qui a peut-être porté le numéro 8?). Le choix de l'indice 16 pour Roubaix-Hem dès 1951 indique clairement que la transformation d'autres lignes de tramways était déjà envisagée.

FVCAD
Messages : 41
Enregistré le : 11 juin 2013 13:57

Re: L'évolution du réseau de Roubaix et Tourcoing

Message non lu par FVCAD » 06 août 2013 20:15

Le 2 mai 1953, plusieurs lignes de tram sont transformées d'un coup:
- Le tram D est remplacé par le bus 18
- Le tram G est remplacé par le bus 15 (avec prolongements depuis le PN Cartigny jusqu'à la Place du Crétinier et depuis la place du Travail jusqu'au Boulevard de Fourmies, terminus commun avec le bus 18)
- Le tram H est remplacé par le bus 17
- Le tronçon nord du tram L est remplacé par le bus 11, qui cesse de desservir la place Foch pour devenir Mouvaux St François – Tourcoing Grand-Place – Chêne Houpline – Risquons-Tout. (Le quartier du Flocon ne sera plus desservi jusqu'en 1975)

Le 12 janvier 1954,
- Le tram R est remplacé par le bus 12
- Le tronçon sud du tram L est remplacé par le bus 13, qui avale la navette 10bis pour devenir: Blanc-Seau – Carliers – Tourcoing Grand-Place – Rue de Roncq
- Le tram A est également supprimé. Son remplacement est assuré par le bus 18, qui devient: Tourcoing Grand-Place – Fosse-aux-Chênes – Roubaix Grand-Place – Place du Travail – Boulevard de Fourmies.
- La desserte du tronçon Roubaix Grand-Place – Mouvaux Trois-Suisses est assurée par un prolongement de la ligne 17 depuis Roubaix Gare (la rue du Grand Chemin ne sera plus parcourue jusqu'en 1977)
- La ligne 2 est raccourcie au parcours Lille – Flers (Il semblerait que la desserte du tronçon Flers – Hem - Lannoy n'ait fait l'objet d'aucun remplacement à l'époque, puisque ce n'est qu'en 1960 qu'une solution sera trouvée avec le transporteur Tricoit)
- La ligne 1 effectue un terminus en boucle à Roubaix.

FVCAD
Messages : 41
Enregistré le : 11 juin 2013 13:57

Re: L'évolution du réseau de Roubaix et Tourcoing

Message non lu par FVCAD » 06 août 2013 20:18

Les lignes B, C et C/ subsistent encore deux ans et demi avant de laisser la place le 15 juillet 1956:
- Le tram B est remplacé par le bus 14
- Le tram C est remplacé par le bus 19
-Le tram C/ est remplacé par le bus 20

Simultanément, sous l'impulsion des syndicats mixtes nouvellement créés, un échange de lignes est fait avec la CGIT, ce qui permet l'arrêt de l'exploitation des lignes "lilloises". Les trams 2 et 5 (le "petit Mongy") sont ainsi remplacés par une ligne de bus K (car la CGIT, elle, désigne encore par des lettres aussi bien ses lignes d'autobus que de tramways) Marquette – Lille – Flers. La ligne de tram lilloise F Lille – Mons – Croix – Roubaix est supprimée; elle est remplacée entre Lille et le Petit-Wasquehal par la ligne I/ qui la doublait déjà, et entre le Petit-Wasquehal et Roubaix Grand-Place par le bus 21 de l'ELRT (le point de jonction sera déplacé au Moulin-Delmar peu après).

FVCAD
Messages : 41
Enregistré le : 11 juin 2013 13:57

Re: L'évolution du réseau de Roubaix et Tourcoing

Message non lu par FVCAD » 06 août 2013 20:19

En 1957, l'ELRT exploite donc les lignes d'autobus suivantes:

9: Roubaix Grand-Place – Roubaix Gare – Mackellerie – Capreau – Wasquehal Hôtel-de-Ville (exploitée par un transporteur privé)
10: La Marlière – Rue des Piats – Tourcoing Gare – Tourcoing Grand-Place – Rue de Gand – Cimetière
11: Mouvaux St François – Tourcoing Grand-Place – Chêne Houpline – Cimetière – Risquons-Tout
12: Halluin – Roncq – Tourcoing Grand-Place
13: Blanc-Seau – Carliers – Tourcoing Grand-Place – Rue de Roncq
14: Roubaix Gare – Roubaix Grand-Place – Wattrelos – La Houzarde
15: Crétinier – Fosse-aux-Chênes – Roubaix Gare – Epeule - Place du Travail – Boulevard de Fourmies
16: Roubaix Grand-Place – Place du Travail – Hem Eglise – Forest-sur-Marque
17: Mouvaux Trois-Suisses – Blanc Seau – Roubaix Gare – Roubaix Grand-Place – Leers
18: Tourcoing Grand-Place – Fosse-aux-Chênes – Roubaix Grand-Place – Place du Travail – Boulevard de Fourmies
19: Roubaix Gare – Roubaix Grand-Place – Lys Justice – Lannoy – Toufflers
20: Tourcoing Grand-Place – Roubaix Gare – Roubaix Grand-Place – Lys Justice
21: Roubaix Grand-Place – Croix – Flers Cité Babylone – Moulin Delmar

ainsi que les deux lignes suburbaines:
Lille – Bondues – Roncq – Halluin (qui acquierra le numéro 55)
Tourcoing – Roncq – Linselles – Bousbecque – Wervicq-Sud – Comines (future 57)

et les trois lignes de tramway du "grand Mongy":
1 Lille – Croisé-Laroche – Roubaix
1bis Lille – Croisé-Laroche – Tourcoing
7 Lille – Croisé-Laroche – Marcq

A suivre...

507

Re: L'évolution du réseau de Roubaix et Tourcoing

Message non lu par 507 » 07 août 2013 08:31

FVCAD a écrit :Le 2 mai 1953, plusieurs lignes de tram sont transformées d'un coup:
- Le tram D est remplacé par le bus 18
- Le tram G est remplacé par le bus 15 (avec prolongements depuis le PN Cartigny jusqu'à la Place du Crétinier et depuis la place du Travail jusqu'au Boulevard de Fourmies, terminus commun avec le bus 18)
- Le tram H est remplacé par le bus 17
- Le tronçon nord du tram L est remplacé par le bus 11, qui cesse de desservir la place Foch pour devenir Mouvaux St François – Tourcoing Grand-Place – Chêne Houpline – Risquons-Tout. (Le quartier du Flocon ne sera plus desservi jusqu'en 1975)

Le 12 janvier 1954,
- Le tram R est remplacé par le bus 12
- Le tronçon sud du tram L est remplacé par le bus 13, qui avale la navette 10bis pour devenir: Blanc-Seau – Carliers – Tourcoing Grand-Place – Rue de Roncq
- Le tram A est également supprimé. Son remplacement est assuré par le bus 18, qui devient: Tourcoing Grand-Place – Fosse-aux-Chênes – Roubaix Grand-Place – Place du Travail – Boulevard de Fourmies.
- La desserte du tronçon Roubaix Grand-Place – Mouvaux Trois-Suisses est assurée par un prolongement de la ligne 17 depuis Roubaix Gare (la rue du Grand Chemin ne sera plus parcourue jusqu'en 1977)
- La ligne 2 est raccourcie au parcours Lille – Flers (Il semblerait que la desserte du tronçon Flers – Hem - Lannoy n'ait fait l'objet d'aucun remplacement à l'époque, puisque ce n'est qu'en 1960 qu'une solution sera trouvée avec le transporteur Tricoit)
- La ligne 1 effectue un terminus en boucle à Roubaix.
Le tram D a été remplacé par la ligne de bus 17 qui avait son terminus aux trois suisses sur la chaussée latérale droite en direction de Tourcoing

Avatar du membre
JF
Messages : 2756
Enregistré le : 07 oct. 2011 17:04
Localisation : Comines

Re: L'évolution du réseau de Roubaix et Tourcoing

Message non lu par JF » 07 août 2013 13:39

507 a écrit :Le tram D a été remplacé par la ligne de bus 17 qui avait son terminus aux trois suisses sur la chaussée latérale droite en direction de Tourcoing
Ce terminus est encore visible de nos jours à l'endroit du stationnement TAXIS : https://maps.google.fr/maps?q=mouvaux&l ... 1,,0,10.21

Avatar du membre
BVG
Messages : 599
Enregistré le : 08 oct. 2011 06:03

Re: L'évolution du réseau de Roubaix et Tourcoing

Message non lu par BVG » 07 août 2013 19:16

Merci à FVCAD :super: pour cette étude du passage du tramway au bus

sur le réseau ELRT :coeur:

malheureusement les photos d'époque sont rares :/

de temps en temps une carte postale des années 50 :)

Image

comme ici un Chausson ELRT sur un 9 au monument aux morts

à Wasquehal :cote:

BVG :hello:

Avatar du membre
BVG
Messages : 599
Enregistré le : 08 oct. 2011 06:03

Re: L'évolution du réseau de Roubaix et Tourcoing

Message non lu par BVG » 07 août 2013 20:05

Devant la gare de Roubaix

un 19 vers Toufflers & un 14 vers Herseaux

Image

nous sommes sûrement entre 1957 & 1959 , les bus utilisent encore

les anciens quais des tramways C& B (la trace des rails est encore visible

dans les pavés) :ghee:

BVG ;)

Avatar du membre
JF
Messages : 2756
Enregistré le : 07 oct. 2011 17:04
Localisation : Comines

Re: L'évolution du réseau de Roubaix et Tourcoing

Message non lu par JF » 08 août 2013 18:32

507 a écrit :
FVCAD a écrit :Le 2 mai 1953, plusieurs lignes de tram sont transformées d'un coup:
- Le tram D est remplacé par le bus 18

- Le tram A est également supprimé. Son remplacement est assuré par le bus 18, qui devient: Tourcoing Grand-Place – Fosse-aux-Chênes – Roubaix Grand-Place – Place du Travail – Boulevard de Fourmies.
- La desserte du tronçon Roubaix Grand-Place – Mouvaux Trois-Suisses est assurée par un prolongement de la ligne 17 depuis Roubaix Gare (la rue du Grand Chemin ne sera plus parcourue jusqu'en 1977)
Selon les recherches effectuées par FVCAD, le tramway D est passé au bus 18 un cout laps de temps avant de devenir partie intégrante du 17 qui devient par la suite la 27 dans les années 80.
Cette 27 était + ou - mariée avec la 29 :
27 : Mouvaux Trois Suisses - Mackellerie - Roubaix gare - Grand place - Auchan Leers - Lannoy - Leers
29 : Wasquehal Pav de Lille - Mackellerie - Roubaix gare - Grand place - Auchan Leers - Carihem - Leers

Avatar du membre
JF
Messages : 2756
Enregistré le : 07 oct. 2011 17:04
Localisation : Comines

Re: L'évolution du réseau de Roubaix et Tourcoing

Message non lu par JF » 08 août 2013 18:37

FVCAD a écrit :- Lille – Halluin (future 55, puis 35)
- Tourcoing – Linselles – Comines (future 57, puis 37)
(les lignes Lille-Linselles-Wervicq, future 56 puis 36, et Tourcoing – Neuville - Halluin, future 38, bien qu'exploitées par l'ELRT avant la guerre, ont été reprises par d'autres transporteurs après)
Lille - Halluin devait être, dans les projets d'Alfred Mongy, une ligne de tramway. Son amorce était la section Croisé-Laroche - Place de Marcq. Elle existe depuis les années 30.

La ligne 56 (36) date de plus tard. Les années 70 je crois. Quand à la 38 c'était une ligne privée des Autocars Bolle sous tarification SNCF. Idem pour l'actuelle 88 (anciennement 18) Lille - Marquette - Comines. Elles ont été intégrées au réseau métropolitain dans les années 70. Les lignes autour d'Armentières étaient régies de la même façon et sont devenues TCC au début des années 80.

Avatar du membre
Papybus
Messages : 79
Enregistré le : 09 nov. 2012 12:38

Re: L'évolution du réseau de Roubaix et Tourcoing

Message non lu par Papybus » 09 août 2013 16:26

FVCAD a écrit :Le 26 août 2013, la ligne d'autobus la plus ancienne du réseau aura vécu. En effet, la ligne 20 a circulé sans discontinuer sous ce numéro depuis le 15 juillet 1956, même si elle a subi des transformations depuis qu'elle a remplacé le tramway C-barré; elle a toujours desservi la rue de Lannoy à Roubaix, entre les arrêts Dunant et Pont-Rouge. Sa disparition indique la profondeur du chamboulement que les Roubaisiens et les Tourquennois vont connaître à la rentrée: aucun tronçon de ligne n'est laissé intact, avec le même numéro.

C'est donc le moment de faire une rétrospective des lignes du réseau de Roubaix-Tourcoing, tel qu'il nous a été légué par l'ELRT puis la SNELRT. Si l'historique des lignes de tramways est bien connu, détaillé par Claude GAY dans son excellent ouvrage Au Fil Des Trams, rien d'aussi précis n'existe pour les lignes d'autobus qui leur ont succédé à partir de 1952. Entre cette date et 1977, seule une information très fragmentaire était disponible.

Je me suis donc rendu au service des archives de la Communauté urbaine, où une charmante et efficace documentaliste, Mme Gaëlle CARDON, m'a donné accès à de nombreux documents conservés, dans lesquels j'ai pu glaner de nombreuses pièces du puzzle. Qu'elle en soit ici chaleureusement remerciée.

Le réseau de Roubaix-Tourcoing a connu deux refontes majeures, si on ne compte pas celle qui se produit en ce moment.
Entre 1952 et 1956, les lignes de tramways (désignées par des lettres) ont laissé la place aux lignes d'autobus (numérotées de 9 à 21)
Entre 1972 et 1977, afin de permettre une fusion avec le réseau de Lille et une numérotation sectorielle, les lignes d'autobus ont été renumérotées dans la vingtaine à l'occasion de remaniements. la ligne 20 est la seule à avoir traversé intacte cette restructuration.
Par la suite, notamment en 1984, et lorsque le métro a atteint Roubaix et Tourcoing en 2000, toutes les lignes ont subi des modifications, sans qu'il s'agisse d'une transformation radicale comme aujourd'hui. Cependant, ces transformations ont fait glisser progressivement le trajet de plusieurs lignes, à tel point qu'elles finissent maintenant avec des itinéraires qui n'ont plus un seul tronçon commun avec l'itinéraire de leur mise en service: c'est le cas des 21, 24 et 27.
Voilà un sujet qui va me passionner ! :ange:

Avatar du membre
Papybus
Messages : 79
Enregistré le : 09 nov. 2012 12:38

Re: L'évolution du réseau de Roubaix et Tourcoing

Message non lu par Papybus » 09 août 2013 16:36

Sur un plan de réseau ELRT de 1966, la ligne de Wasquehal est exploitée par l'ELRT sous le numéro 13. Cette ligne est en 2 branches : Hem (Forest) ou Wasquehal.
Section commune aux 2 branches : Blanc Seau - place de Tourcoing - Mousserie - place de Roubaix
Branche Wasquehal : gare de Roubaix - Mackelerie - place de Wasquehal
Branche de Hem / Forest : place du Travail - Lionderie - Hem bifur - église de Forest

La section de Hem / Forest a été reprise par la 13. La 16 n'existe plus.

FVCAD
Messages : 41
Enregistré le : 11 juin 2013 13:57

Re: L'évolution du réseau de Roubaix et Tourcoing

Message non lu par FVCAD » 19 août 2013 13:04

Bonjour à tous, ça fait plaisir de voir, en revenant d'un peu de vacances, que ce topic vous a plu.
Merci BVG pour les magnifiques photos. C'est vrai que les documents de cette époque sont rares, les bus ont dû intéresser moins de monde que les tramways.

Comme vous avez déjà un peu anticipé la suite, on continue;

Le réseau de Roubaix et Tourcoing restera remarquablement stable jusqu'à la fin de l'ELRT en 1969, pendant qu'à Lille le réseau était intégralement transformé.

Je tente d'inclure un plan du réseau 1957-1966 que j'ai dessiné:

_____

Répondre